Les finalistes au Prix TD 2015 de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse

Prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse (30,000 $)

Parrainé par le Groupe Banque TD


L’autobus

Texte et illustrations : Marianne Dubuc (Montréal, QC)
Comme des géants
À partir de 3 ans

« Si L’autobus s’arrête devant vous, embarquez et accompagnez Clara dans son premier voyage en solitaire chez sa grand-mère. Solitaire? Pas vraiment, parce que sur sa route, elle croise une faune aussi animée que diversifiée. Avec son format à l’italienne, Marianne Dubuc, par son trait tout en finesse, nous séduit et nous transporte une fois de plus dans son univers dont chaque page est truffée de découvertes et de clins d’œil. Une narration courte et simple, en harmonie avec les illustrations complète brillamment l’album. »

Pablo trouve un trésor
Texte : Andrée Poulin (Gatineau, QC)
Illustrations : Isabelle Malenfant (Montréal, QC)
Éditions Les 400 coups
À partir de 9 ans

« Andrée Poulin livre dans cet album, un témoignage sensible sur les enfants obligés de gagner leur vie pour manger. La justesse du ton, la sobriété de la narration évitent misérabilisme et apitoiement. Le pouvoir percutant du récit est conjugué aux illustrations saisissantes d’Isabelle Malenfant qui a su rendre l’affection entre les deux enfants, malgré l’extrême dépouillement dans lequel ils vivent. Cet album illustre de manière probante, la possibilité d’initier les jeunes lecteurs à une réalité dure, mais transcendée par la qualité de l’écriture et de l’illustration. »

Papillons de l’ombre
Texte : Agnès Grimaud (Montréal, QC)
Dominique et compagnie
À partir de 10 ans

« Roman de genre où se côtoient aventure et fantastique dans des paysages naturels incomparables, Papillons de l’ombre plaira aux garçons comme aux filles… En une langue précise, accessible, au vocabulaire choisi et aux métaphores évocatrices, se déploie un univers d’une grande cohérence, dans lequel évoluent des personnages crédibles et complexes, qu’ils soient papillons ou humains… L’auteure, Agnès Grimaux, révèle, dans cette œuvre fascinante, sa grande passion pour la nature à travers une écriture qui ne cède en rien aux recettes, à l’entendu, à l’attendu. »

Quand j’écris avec mon cœur
Texte et illustrations : Mireille Levert (Montréal, QC)
Éditions de la Bagnole
À partir de 4 ans

« Ce recueil de poésie illustré et écrit par Mireille Levert est une bouffée de bonheur. On y pose des questions « Qui est-ce qui allume et éteint les étoiles chaque soir?-(…) À quoi rêvent les ours en hibernation?» Les réponses en vers libres abordent des sujets aussi variés que le sens de la vie, l’art d’écrire et d’illustrer, le quotidien et la quête d’individualité… Le grand format de Quand j’écris avec mon cœur de Mireille Levert est idéal pour parler de poésie à des enfants lors d’activités en classe ou à la bibliothèque. À savourer aussi à la maison quelques pages à la fois avec un petit enfant assis sur ses genoux. »

Le voleur de sandwichs
Texte : André Marois (Montréal, QC)
Illustrations : Patrick Doyon (Montréal, QC)
Éditions de la Pastèque

« Le voleur de sandwichs est un livre singulier dans lequel l’auteur André Marois maitrise les codes du genre policier et l’illustrateur Patrick Doyon enrichit l’expérience du lecteur. Un ton ludique, une enquête efficace, des illustrations sympathiques, des plans diversifiés et une mise en page variée apportent un dynamisme incontestable. L’ensemble offre une expérience de lecture agréable. Ainsi, et les amateurs de romans policier et les amateurs de bandes dessinées prendront plaisir à lire ce roman graphique en quadrichromie. »

Membres du jury : Raymond Bertin, journaliste dans le domaine culturel; Rachel DeRoy-Ringuette, consultante en littérature pour la jeunesse et doctorante en didactique; Félix Guénette, bibliothécaire scolaire; France Lapierre, conseillère pédagogique; Josiane Polidori, Gestionnaire de projet principale, Bibliothèque et Archives Canada.