Si j’étais ministre de la culture

ministre-cover_500px

Si j’étais ministre de la culture
Carole Fréchette, ill. Thierry Dedieu
Ed. D2eux
10 ans et +

Publié une première fois dans le cadre d’une initiative du Conseil québécois du théâtre lors de la campagne électorale québécoise de 2014, sa publication sous forme d’album donne à ce texte percutant une seconde vie, s’adressant ainsi à un public plus large. Oscillant entre le pamphlet et le manifeste, cette oeuvre amène le lecteur à réaliser le rôle de la culture dans son quotidien. L’auteure a eu la brillante idée de démontrer l’importance de la culture en la faisant disparaître. Cette ministre de la culture, fatiguée de toujours répétée, de ne jamais être prise au sérieux par ses collègues, décrète des journées sans culture. Interdiction d’écouter de la musique, de regarder des films, de lire ou encore d’aller dans les musées, interdiction d’apprécier l’art sous toutes ses formes et même les arts appliqués. Tout devient ainsi terne et ennuyant. Elle désire que les autres ministres réalisent enfin que la culture est plus qu’un divertissement dans une société, elle est vitale. Le texte mis en exergue et attribué à Winston Churchill abonde dans le même sens que la conclusion de cette œuvre.

Pour accompagner ce texte, l’illustrateur Thierry Dedieu a créé des illustrations proches de la caricature, ne dessinant que l’essentiel. Il nous montre ainsi le vide d’un monde sans culture et le ridicule des gens qui croient pouvoir s’en passer.

Voici l’album parfait pour parler de culture, pour faire comprendre aux adolescents et aux plus jeunes la place qu’elle tient dans la vie en général et dans la leur en particulier, pour amorcer une réflexion sur son importance et prendre position à leur tour. Ce livre peut aussi être utilisé pour aborder le texte engagé avec les jeunes du secondaire.

Sur le site de l’éditeur, on peut entendre Daniel Pennac en faire la lecture.

Pour écouter une entrevue avec l’auteure sur les ondes de Radio-Canada dans laquelle elle parle de son livre, cliquez ici.

—Danièle Courchesne

Pour acheter : Les libraires