Comme ci, comme ça de Caroline Merola

Comme-ci,-comme-ça

Comme ci, comme ça
Caroline Merola, édition Bayard Canada Livres, 2016
À partir de 5 ans

Avec son dernier album, Caroline Merola lance à nouveau une invitation aux jeunes lecteurs à jouer avec le livre. Comme elle l’a déjà fait auparavant, elle contrevient aux règles normales de la lecture, soit lire de gauche à droite et du haut vers le bas. Comme ci, comme ça est une œuvre merveilleuse pour faire la lecture à deux, dans un face à face rigolo! Comme dans un spectacle de cirque, comme les spectateurs, les lecteurs observent les images d’un point de vue différent, selon l’endroit où ils sont situés. Ici, en s’assoyant face à face, les enfants peuvent s’amuser à comparer leurs différentes visions de la même illustration tête-bêche et lire chacun le texte. À la fin de la lecture, pourquoi ne pas retourner le livre et le lire à nouveau. Pour chacun, ce sera un nouveau texte et de nouvelles illustrations? Ils y découvriront autre chose!

Je vous invite à écouter l’auteure vous présenter son livre.

Comme Caroline Merola nous l’explique, chaque double page met en scène un numéro qui s’inspire du cirque. Un texte écrit en rimes encadre la lecture de l’image et son interprétation. Les rimes rythment la lecture du texte, pouvant agir un peu comme fond sonore au spectacle qui se déroule sous les yeux du jeune lecteur. Le texte se présente aussi dans les deux sens. Une phrase ou deux décrit ce qu’on y voit, dans un sens comme dans l’autre.

Caroline Merola a fait preuve d’ingéniosité dans ses illustrations. Elle a réussi à créer des images tête-bêche qui ne laissent pas facilement voir ce que deviendra l’image une fois le livre retourné. C’est une belle invitation lancée aux enfants de tenter de l’imiter. Cet exercice peut s’avérer difficile pour les tout petits, mais les plus grands y verront un beau défi à relever. Afin de les guider dans leur création, je vous invite à écouter à nouveau l’auteure qui nous parle de son processus de création.

—Danièle Courchesne

Pour acheter : Les libraires

 

Voici d’autres livres pour s’amuser avec le format livre de Caroline Merola :

Ça commence ici, Bayard Canada, 2014

Voici un album qui commence par la fin parce que le personnage principal, un petit loup coquin, en a décidé ainsi. Il veut tout faire à l’envers, manger, jouer de piano avec les pieds, etc. Les parents mécontents devant cet entêtement, l’envoient réfléchir dans sa chambre. Et l’histoire se poursuit jusqu’à une conclusion qui replacera tout à l’endroit… La forme du livre et l’histoire s’allient pour créer un tout très cohérent.

Pour acheter : Les libraires | Amazon.ca

 Le cadeau des frères Bravo, éd. de La Bagnole, 2013

Les frères Bravo partent à la recherche du cadeau idéal pour leur sœur, la princesse Bella. Caroline Merola utilise des rabats de façon originale. En les tournant, ils font apparaitre des personnages ou des lieux qui viennent conclure la scène amorcée antérieurement. Ainsi, «… alors qu’ils traversent un grand jardin, Mario propose : Si on lui cueillait une rose?» et lorsqu’on tourne le rabat, on voit la Bête dire que ces roses sont pour sa belle.

Pour acheter : Les libraires | Amazon.ca

Abracadabra, éd. La courte échelle, 2011

Il fonctionne de la même manière que Comme ci, comme ça, avec des images tête-bêche et un texte écrit dans les deux sens. L’auteure nous invite à explorer cette fois-ci un univers fantastique où chaque double page met en scène des personnages parfois inspirés des contes de fées.

Pour acheter : Les libraires