Aux toilettes de André Marois, ill. Pierre Pratt

autoilettes

Aux toilettes
André Marois, ill. Pierre Pratt, éd. Druide, 2015
À partir de 6 ans

Voici un album qui fera sourire petits et grands par son histoire et en séduira plus d’un par les magnifiques illustrations aux couleurs chaudes et lumineuses de Pierre Pratt . L’idée n’est pas banale : profitez de ce moment d’isolement que procure le fait d’aller au petit coin… pour flirter avec le genre fantastique. Je vous invite à écouter André Marois nous présenter son livre.

L’histoire commence pour ainsi dire sur la page couverture avec toutes ces mains levées. Elle semble se poursuivre ensuite sur les premières pages de garde en voyant ce petit garçon courir à la toilette. Si on compare cette illustration à celle des dernières pages de garde, on nous fournit une clé de lecture… Ces visites au cabinet d’aisances sont parfois urgentes, certes, mais elles permettent aussi aux enfants de prendre un moment pour eux, en solitaire, dans ce monde où la vie en groupe domine largement. Ce moment de solitude permet au fantastique de s’insérer dans le récit. L’auteur a imaginé une belle variété d’expériences vécues par les élèves. Elles reflètent assez bien l’ensemble des personnalités que l’on peut retrouver dans une classe : l’humour, la gourmandise, la mode, la course automobile, etc. On s’amuse également du questionnement toujours laissé en suspens de l’enseignant… Le recours à de nombreux dialogues, où chaque réplique est surlignée en vert, accentue à sa manière le rythme inhérent de cette oeuvre. Et pourtant, si l’on y regarde de plus près, cette histoire dure une heure et il n’y a que cinq enfants qui vont petit coin… dont un à deux reprises. Le feu roulant, dans la réalité temporelle de la classe qui nous ait présentée, n’est pas si court que cela. L’auteur a su instaurer une cadence très dynamique au récit.

Le découpage de l’histoire est d’une efficacité redoutable et il insuffle à l’ensemble un rythme rapide. Le lecteur en vient à se sentir comme Thomas, l’enseignant, un peu étourdi par tous ces va-et-vient. L’alternance d’une séquence présentée sur une page double où l’on est dans la classe suivie d’une page double sans texte pour montrer les allées et venues des élèves aux toilettes en plus de la variété des points de vue et des cadrages des illustrations contribuent à intensifier le dynamisme de l’album. On peut évidemment s’amuser à observer ce qui a changé chez l’enfant pendant sa visite aux latrines…

On parle ici d’une belle collaboration entre le texte et les illustrations. L’auteur a su doser ses mots, ne dire que l’essentiel. L’illustrateur, lui, prend le relais en nous montrant ce qu’on a besoin de connaitre pour comprendre ce que les mots taisent. De l’interaction entre les images et le texte surgit un humour pince-sans-rire, humour qu’on sent dès la dédicace de l’auteur et qui se poursuit jusqu’à la dernière page de garde.

Voici donc un album très réussi, tant par sa mise en forme que par son contenu. Bravo!

—Danièle Courchesne

Pour acheter: Les libraires | Amazon.ca